Rat: les signes de souffrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rat: les signes de souffrance

Message  Admin le Dim 28 Fév - 17:26

Merci à Noctiluca pour cet article

Lorsqu’on est confronté à la maladie et/ou à la vieillesse de notre rat, la meilleure des attitudes à adopter est l’attitude la plus objective possible. En effet, les animaux et les humains possèdent physiquement presque exactement la même capacité de détecter et de ressentir les stimuli douloureux. Donc, il est évident qu’un stimulus causant des douleurs chez un humain cause la même douleur chez l’animal à un degré très similaire. La grande différence réside dans la manière de montrer ou d’exprimer cette douleur.

Ainsi, il est très important de savoir reconnaître et détecter les signes de douleur chez un rat pour pouvoir agir précocement afin de sauvegarder son bien-être. On se doit d’utiliser des critères objectifs pour pouvoir évaluer adéquatement sa condition. L’évaluation ou l’observation de son rat doit parfois être faite à distance car il est naturel pour un rat de modifier son comportement en votre présence. Il pourrait ainsi masquer ses signes de douleur.

Lorsque le rat est malade ou souffrant, il est important d’établir un ou des points limites. Le point limite c’est le moment pour arrêter, diminuer ou minimiser toute souffrance ou détresse subie par un animal en agissant de manière à le soulager soit par un traitement, soit par l’euthanasie.


*Notez bien que le poids est un des meilleurs indicateurs de la santé de votre rat, plutôt que son appétit, et il est important d’en faire un suivi régulier.

*Il est fortement recommandé de consulter un vétérinaire le plus tôt possible lorsqu’un rat montre un ou plusieurs symptômes de douleur ou de détresse. Plus vous consulter rapidement, meilleures sont les chances de pouvoir le soigner efficacement (et c’est aussi moins dispendieux lorsque problème est détecté au début).

N.B. : Les listes suivantes ne constituent pas une déclaration absolue de la douleur chez le rat et chaque comportement doit être mis en contexte; utiliser votre jugement mais toujours le plus objectivement possible.
Indices de douleurs chez le rat

Douleur / détresse légère à modérée…
• Paupières partiellement fermées
• Dépôts de porphyrine autour des yeux et du nez
• Pelage hirsute ou ébouriffé avec ou sans perte de poils
• Agressivité accrue vis-à-vis des humains ou des autres rats
• Diminution du comportement exploratoire
• Vocalisation agressive lorsque manipulé
• Léchage, mordillement ou grattage


Douleur / détresse sévère ou chronique…
• Paupières fermées
• Perte de masse musculaire au niveau du dos
• Déshydratation
• Hypothermie
• Poil souillé
• Peau affaissée
• Perte de poids
• Incontinence
• Abattement ou indifférence à l’environnement
• Ventre creux ou abdomen distendu
• Automutilation
• Animal couché la tête cachée dans l’abdomen
• Difficulté à se tenir debout

Signes associés à une douleur aiguë
• Protection : Le rat tente de se protéger, de fuir ou de mordre lorsqu’on l’approche
• Vocalisation : Le rat crie lors qu’on manipule l’endroit douloureux ou lorsqu’il doit utiliser la région affectée
• Automutilation : Le rat lèche, mordille, gratte, frotte ou secoue la région touchée
• Nervosité : Le rat marche, se couche, se relève sans arrêt, ou se tient debout en transposant son poids d’une patte à l’autre.
• Position couchée : Le rat reste en position couchée pendant une période anormale.
• Abattement : Le rat hésite à bouger, ou présente de la difficulté à se lever.
• Apparence anormale : Le rat se tient voûté, abdomen contracté et ferme.

Critères de base justifiant l’euthanasie immédiate :
* Perte de poids rapide ou progressive (plus de 15-20% du poids normal); un tel amaigrissement signale une réduction importante de la prise alimentaire et de liquide.
* Perte de poids ininterrompue pendant plus de 5 jours menant à l’émaciation ou à des signes d’atrophie musculaire.
*Rats porteurs de tumeurs : interférence avec l’activité de base (locomotion et alimentation) et ulcération de la masse (nécrose)

Ces signes de détérioration de la condition physique de l’animal peuvent être accompagnés d’un ou plusieurs des problèmes suivants :

• Mauvais état du pelage (poil ébouriffé, perte excessive de poils)
• Pâleur des extrémités ou des yeux
• Coloration anormale du pelage (souillé par l’urine, les selles, la porphyrine ou le sang)
• Hémorragie, pertes sanguines
• Automutilation
• Problèmes respiratoires (râles, sifflements, tirage, etc)
• Écoulement nasal important
• Distension abdominale
• Position recourbée (dos voûté)
• Réduction de l’activité, faiblesse, incoordination motrice
• Difficulté à se tenir debout, tremblements, paralysie
• Diminution de la température corporelle (le rat est froid au toucher)
• Déshydratation (quand on pince un plis de peau et que celui-ci ne reprend pas immédiatement sa forme)
• Léthargie, état de choc, inconscience

*Tous ces signes nous indiquent la sévérité de l’état de détérioration de l’animal et l’URGENCE de prendre des mesures qui s’imposent pour mettre fin aux souffrances de ce dernier.
*Si votre rat montre plus de 3 des signes précédents, il serait peut-être temps de penser un peu à lui et d’agir rapidement!

L’euthanasie reste votre choix, l'interprétation de la douleur de votre animal est la vôtre et aucune interprétation n’est parfaite. Mais n’oubliez pas, chaque jour dans la vie d’un rat correspond à 40 jours dans la vie d’un humain… Dans cette perspective, lui permettre de souffrir moins longtemps est le plus beau geste d’amour que vous puissiez lui offrir.

Admin
Admin

Messages : 26
Date d'inscription : 27/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://nacq.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum