Rat: traitements des problèmes respiratoires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rat: traitements des problèmes respiratoires

Message  Admin le Dim 28 Fév - 17:35

Merci à Noctiluca pour cet article

Les conseils, traitements et soins mentionnés dans cet article ne sont qu’à titre indicatif seulement et ne doivent pas remplacer l’avis d’un vétérinaire compétent avec les rats.

Les traitements et les soins
Il n’existe pas de traitement miracle pour guérir les problèmes respiratoires chez les rats. Malgré cela, les symptômes et les infections peuvent être supprimés par des antibiotiques dans les premiers stades de la maladie avant que celle-ci ne devienne une condition chronique (qui se détériore lentement). Donc, il arrive souvent que la maladie continue de s’empirer et finisse par causer des dommages (cicatrices) irréversibles ou encore des abcès à l’intérieur des poumons, ce qui peut éventuellement mener à la mort du rat.

Certains antibiotiques qui peuvent être prescrits par les vétérinaires sont efficaces pour traiter les premiers stades de la maladie (congestion, bruits respiratoires, écoulement nasal ou oculaire, etc...) comme le Baytril (enrofloxacine), la doxycycline, le chloramphénicol ou le Clavamox (amoxicilline). Souvent, un anti-inflammatoire comme la Prednisone (cortisone) peut être donner en combinaison avec l’antibiotique afin de réduire l’inflammation dans les poumons infectés, ce qui permet au rat de respirer plus facilement. Votre vétérinaire est le mieux placé pour décider du traitement qui convient le mieux à votre rat.

Une herbe appelée Échinacée peut aussi aider à stimuler le système immunitaire du rat, aidant ainsi à combattre la maladie. L’Échinacée qui est un extrait obtenu de la plante du même nom est utilisée comme traitement préventif et ne sert pas à traiter une infection déjà installée. On peut donner 1-2 gouttes d’Échinacée liquide sans alcool / jour / rat pendant deux semaines et faire une pause les deux semaines suivantes et ainsi de suite.

Si vous ne pouvez pas vous rendre chez un vétérinaire le plus vite possible et que votre rat semble mal en point, qu’il éternue beaucoup et est congestionné, ou semble moins actif, vous pouvez essayer de lui donner ¼ de cuillère de sirop contre la toux pour enfant (Triaminic tout en un ou autre) matin et soir pendant maximum deux jours. Au delà de cette durée, il peut être très dangereux de continuer car ce médicament peut masquer des symptômes plus graves.

Si le rat a une perte d’appétit, il est très important de le stimuler avec de la nourriture alléchante. Les substituts de repas liquide vendu en pharmacie (Ensure, Boost ou marques maisons) sont riche en calories et nutritifs et ont un goût que les rats aiment. S’il ne veut toujours pas manger par lui-même, vous aurez peut-être à le nourrir vous-même avec votre doigt ou avec une seringue sans aiguille. Il ne faut pas oublier aussi qu’un rat malade se déshydrate plus facilement et vous devez vous assurez qu’il boit assez pour compenser les pertes en eau qu’une respiration difficile et laborieuse lui fait perdre. Si votre rat respire la bouche ouverte, c’est que son nez est bloqué ou que ses problèmes respiratoires sont graves. À cette étape de la maladie, le confier aux soins spécialistes d’un vétérinaire est la meilleure décision que vous puissiez prendre pour sa vie. Ainsi, on lui administrera des antibiotiques et des anti-inflammatoires sous forme injectable, qui agiront plus rapidement que ceux que vous pourriez lui administrer par la bouche. Pendant l’hospitalisation, les techniciens animaliers pourront le nourrir adéquatement, l’hydrater et lui administrer les injections. Votre vétérinaire vous expliquera le fonctionnement. Parfois, il est même nécessaire de mettre le rat sous tente à oxygène.


Mais qu’arrive-t-il lorsque les antibiotiques ordinaires n’arrivent plus à venir à bout des problèmes respiratoires d’un rat ? Il y a plusieurs possibilités :

1) Si le rat se nourrit encore normalement et qu’il n’est pas amorphe, qu’il fait des bruits en respirant, mais qu’il ne semble pas en être affecter outre mesure, il vaut mieux le laisser vivre tranquillement sa vie de rat et cesser les traitements aux antibiotiques (qui sont durs sur le système), tout en restant à l’affût de toute dégradation de son état ;

2) Si le rat respire difficilement (ses flancs se creusent), qu’il fait énormément de bruits en respirant, qu’il mange moins, dors plus souvent mais qu’il ne semble pas souffrir (présence de cicatrices dans les poumons), il est possible d’améliorer sa qualité de vie avec un médicament en aérosol appelé Flovent (propionate de fluticasone). C’est un anti-inflammatoire par inhalation prescrit pour traiter l’asthme chez les humains. Seul un vétérinaire pourra évaluer la pertinence de ce traitement pour votre rat et ainsi vous faire une prescription. Ce traitement n’est pas encore reconnu et son efficacité n’a pas encore été démontrée officiellement pour le traitement de l’inflammation causée par le mycoplasme chez le rat ;

3) Si le rat ne se nourrit plus depuis un moment, qu’il est apathique, qu’il ne joue plus et que visiblement, chaque respiration est une torture pour lui (il n’a plus de qualité de vie), il est peut-être temps malheureusement de songer à l’euthanasie…

La « crise de bouche ouverte » : Votre rat a la bouche grande ouverte, cherche son air, sa respiration est bruyante, et il ne semble plus réagir à ce qui se passe autour de lui… Ne paniquez pas. Ces crises ne sont pas toujours mortelles mais elles sont le signe que l’état de votre rat est sérieux. Le mieux à faire dans cette situation est d’apporter votre rat à la salle de bain et de faire couler une douche ou un bain d’eau chaude. Les vapeurs de l’eau l’aideront à mieux respirer et à dégager ses voies respiratoires (Ne pas mettre le rat dans l’eau !). On peut aussi ajouter quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus à l’eau. Ensuite, il ne reste plus qu’à le laisser se reposer et attendre que la crise passe…


Conseils pour améliorer la condition respiratoire chez les rats
Il existe aussi plusieurs façons d’améliorer la condition respiratoire d’un rat déjà malade (ou qui a une prédisposition aux problèmes respiratoires) :

- S’assurer que la cage est à l’abri des courants d’airs

- L’humidité de la pièce doit être assez élevée (40 % minimum)

- L’ammoniaque qui se dégage de l’urine de rat dans une cage mal entretenue peut irriter les voies respiratoires et ainsi empirer ou précipiter les problèmes respiratoires

- Éviter l’exposition inutile à la poussière (se servir de guenilles ou de chiffons à la place de la litière habituelle)

- Un coussin chauffant placé en dessous de la cage peut aider le rat malade à conserver sa chaleur

- Une nourriture nutritive et riche en calories peut venir compléter la diète normale (pots de bébé, Ensure, pablum, etc...)

- Éviter l’exposition aux parfums d’ambiance et aux odeurs de produits nettoyants

- La fumée de cigarette peut aussi affecter de façon très néfaste la condition respiratoire des rats

Admin
Admin

Messages : 26
Date d'inscription : 27/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://nacq.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum