Rat: problèmes respiratoires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rat: problèmes respiratoires

Message  Admin le Dim 28 Fév - 16:48

Merci à Porphyrine pour cet article

Les rats communiquent entre eux majoritairement par des ultrasons (que l’humain ne peut pas entendre), ils ne font aucune vocalise autre que des petits cris aigus lors de bataille, de séance de nettoyage entre copains (grooming) ou si par inadvertance vous lui coincez la queue ou une patte.

Si votre rat émet des bruits semblables à des pout-pouts, à un ronflement, aux bruits d’un jouet pour chien, ou aux gloussements d’une poule, ce n’est pas une tentative de communication verbale avec vous. C’est le résultat du passage difficile de l’air dans des sinus congestionnés et/ou des poumons irrités

Les problèmes respiratoires sont très fréquents chez les rats, ils ont les poumons bien fragiles. Une bactérie tire profit de cette fragilité (voir notes sur la mycoplasmose à la fin du texte). Et les rats touchés par la mycoplasmose sont fréquents… (voir la FAQ sur les litières).

Donc, il y a plusieurs niveaux de problèmes respiratoires :

Les petits problèmes passagers, bénins : une poussière dans le nez et votre rat éternue ou se met à respirer bruyamment momentanément (mais rien ne persiste). Il peut se mettre à s’essuyer le nez avec ses pattes de devant. Il vient tout simplement d’expulser l’intrus et se nettoie. Problème réglé !

En général, l’éternuement n’est pas un signe grave. Les rats éternuent souvent de nature. Certains rats peuvent éternuer de frustration. Essayez de voir s’il n’y aurait pas eu un événement frustrant juste avant l’éternuement. Exemple : vous l’avez déplacé avant qu’il saute sur un meuble, en le déposant par terre, il éternue. Il est frustré parce que ce n’était pas ce qu’il voulait faire !

Tous les problèmes ci-dessous sont sujets à une visite chez le vétérinaire. Tout dépend des cas et de la persistance des symptômes. (voir aussi la FAQ sur les problèmes respiratoires : les traitements et les soins).

Une visite chez le vétérinaire s’impose si l’animal est amorphe (perte de tonus musculaire, dort beaucoup), perte d’appétit, maigrit, poils ébouriffés (un peu comme s’il sortait de la sécheuse), accumulation exagérée de sécrétions rougeâtres autour des yeux et/ou du nez, flancs qui se creusent à chaque respiration. Ce sont tous des signes que le rat ne va pas bien.

Les ronflements, « pout-pouts », ronronnements : bruits les plus fréquents. En collant votre oreille sur le côté de votre rat vous serez en mesure d'entendre d'où proviennent les bruits. Issus des sinus il y a congestion. Issus des poumons la mycoplasmose y est probablement installée. Si traité par un vétérinaire, beaucoup de rats vont faire des bruits de respiration de ce type toute leur vie sans en être trop affaibli. Sauf qu’avec l'âge, le système immunitaire s'affaiblit et les crises seront plus fortes et plus nombreuses.

Les éternuements à répétition avec bruits de respiration (avec ou sans porphyrine) : des éternuements à répétition (beaucoup de suite) et des crises qui reviennent à tous les jours ou plusieurs fois par jour peuvent être les symptômes d’un bon rhume, sinusite, ou autre problème des voies respiratoires supérieures. Gardez l’œil sur les signes qui indiquent que l’animal ne va pas bien.

Les crises de bouches ouvertes : le rat cherche son air, la bouche ouverte, un claquement peut se faire entendre à chaque respiration. L'animal est souvent nerveux pendant ces crises et se déplace par des séries de pas rapides (ou très amorphe dans les cas très sévères). Les flancs creusent.

Dans les cas où les poumons sont assez endommagés pour ne plus faire le transfert d'oxygène convenablement, les extrémités du rat (surtout les pattes et le nez) prendront une teinte bleutée (cyanose). La crise passée, les extrémités reprendront leur couleur normale.

Notes sur la mycoplasmose :

La mycoplasmose est une maladie respiratoire causée par une bactérie (Mycoplasma pulmonis) qui se loge au niveau des poumons. Rare sont les rats domestiques qui ne sont pas porteurs de cette bactérie. Seules certaines lignées de rats de laboratoire gardées dans des conditions sévères d'isolement peuvent être approuvées "exemptes de M. pulmonis".

En fait, cette bactérie à elle seule n'est pas très dangereuse. Ce sont les petits poumons fragiles du rat domestique qui à la première irritation et aux premiers signes d'affaiblissement du système immunitaire vont lui procurer le milieu adéquat pour y proliférer et y faire des dommages.


Notes sur les sécrétions rouges du nez et des yeux = porphyrine
(voir la FAQ : Mon rat saigne du nez et/ou des yeux !)

Ce sont des sécrétions normales équivalentes à nos sécrétions du nez et des yeux (ce n’est pas du sang). La différence avec nos sécrétions est la couleur, la porphyrine est pigmentée rouge-brun chez le rat. Comme nous quand l’animal a une irritation des sinus, il va « morver ».

Les yeux et les sinus sont étroitement relié par un canal, alors aussitôt qu’il y a irritation, il y a augmentation de la sécrétion de porphyrine et elle sort par les ouvertures tout près : le nez et les yeux.

Mais ce n'est pas parce qu'on morve qu'on est nécessairement malade. Par contre, si les dépôts ou les écoulements de porphyrine deviennent excessifs et que le rat n’en vient pas à bout même après une séance de toilettage, ça peut être un signe d’un problème caché.

Admin
Admin

Messages : 26
Date d'inscription : 27/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://nacq.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum